euskaraImprimer

Développement économique

A l'heure où les Etats-Unis d'Amérique et l'Europe découvrent avec stupeur qu'il leur faut mobiliser des sommes qui dépassent l'entendement pour financer et relancer leur économie, est-il bien raisonnable pour Urrugne et son modeste budget municipal d'afficher une volonté de mettre en place une stratégie de développement économique? Pour commencer, quelle est l'activité économique à Urrugne et comment s'analyse-t-elle? Et surtout, une stratégie pour atteindre quels objectifs? Voici les questions auxquelles nous allons tenter d'apporter une réponse dans ces colonnes.

Quelques données économiques

La Chambre de Commerce de Bayonne et du Pays Basque qui représente les entreprises de son territoire se classe environ au 80ème rang des quelques 250 Chambres de Commerce de France. Un cinquième de l'activité économique de son territoire est réalisé dans les douze communes qui ont fondé la Communauté de Communes du Sud Pays Basque. Voici quelques chiffres concernant l'activité économique (source  Lien externe Communauté de Communes Sud Pays Basque) :

Origine des revenus des ménages (sources DGI)

Répartition des établissements par activité au 31/12/2006 (Source insee CLAP)

Répartition des établissements par activité au 31/12/2006 (Source insee CLAP)

Nombre d'emplois salariés en 1997 et 2007 par activité (Source : Unedic)

Evolution du nombre d'emplois salariés depuis 1997 (Source : Unedic)

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site internet  Lien externe www.ccspb.fr et prochainement sur le site internet d'Urrugne,  Lien externe www.urrugne.com.

Le cadre de notre développement économique

Le 21 Décembre 2005, Urrugne et onze autres communes ont fondé la Communauté de Communes Sud Pays Basque (CCSPB). Le législateur a en effet imposé à toutes les communes de France de se regrouper au sein d'une Communauté de Communes (ou d'agglomération) qui a deux compétences obligatoires et au minimum trois compétences optionnelles (notre CCSPB en a neuf). Les deux compétences obligatoirement déléguées par les communes sont (1) l'aménagement du territoire au niveau intercommunal et (2) le développement économique. Le législateur reconnaît, avec un certain bon sens que, sur ces sujets, une collaboration est nécessaire entre une commune et ses voisines parce qu'à son échelle, la commune est trop petite pour traiter seule de ces questions. Le lieu de cette collaboration est la communauté de communes.

Cette délégation de responsabilité en matière de développement économique à la Communauté de Communes est partielle (elle ne concerne pas l'agriculture ni le commerce de détail) et n'exonère pas le Maire de sa responsabilité devant les électeurs. Elle signifie concrètement que les 12 communes de la CCSPB doivent conjointement définir leur politique de développement économique qui sera exécutée par l'équipe des permanents de notre Communauté de Communes. C'est la Commission de Développement Economique, présidée par Madame Christine Bessonart, Maire de Saint Pée sur Nivelle, qui a la tâche de promouvoir le développement économique de notre territoire. Nos délégués membres de cette commission, Jean Tellechea et Didier Picot, par leur compétence et leur motivation, contribuent activement à l'élaboration de notre politique de développement économique (et demain à son exécution) dans l'intérêt bien compris de tous.

Pour la bonne compréhension du sujet, il convient de rappeler que les recettes de la CCSPB proviennent uniquement du produit de la taxe professionnelle payée par les entreprises du territoire (plus des allocations de l'Etat). Aujourd'hui le taux d'imposition de la taxe professionnelle de la CCSPB est de 13.88% (taux unique pour toutes les communes à compter de 2011). C'est un taux assez favorable: par comparaison, ce taux pour la Communauté d'Agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz s'élève à près de 25%. Il était de plus de 15% pour les entreprises d'Urrugne en 2005.

Les objectifs de notre développement économique

Définir une stratégie de développement économique à notre échelle est évidemment nécessaire: cela consiste à identifier des axes de développement clairs puis à concentrer nos efforts et nos ressources à leur réalisation. Il s'agit d'éviter les deux écueils traditionnels que sont, d'une part, le saupoudrage et la dispersion des efforts et, d'autre part, la mise en oeuvre d'actions sans cohérence, décidées ponctuellement suite aux différentes sollicitations de l'environnement.

La Commission Développement Economique a validé que cette stratégie de développement économique sera finalisée dans les 6 mois et doit être au service des objectifs suivants :

  • Développer une activité économique
              - Equilibrée sur l'année
              - Recélant une valeur ajoutée augmentée par rapport à l'existant
  • Créer des emplois stables, durables et dont la rémunération moyenne augmente sensiblement

Ce n'est en effet un secret pour personne que le revenu par habitant sur notre territoire est inférieur à ce qu'il est dans d'autres régions et en particulier dans les grandes métropoles. Augmenter la valeur ajoutée de notre activité (dans l'agriculture, l'industrie, le commerce, les services) doit être un axe majeur de notre stratégie, à défaut de quoi nous n'aurons plus, à terme, les moyens de vivre au Pays Basque.

Dans une prochaine édition d'Urrunan Bizi, nous présenterons les moyens qu'Urrugne met à disposition pour favoriser le développement économique. Nous évoquerons également la dynamique concrète que nous mettons en place avec les différents acteurs de l'économie à Urrugne.