euskaraImprimer

Agenda 21

BILAN MI-PARCOURS 2016-2018

Emma Garcia, étudiante en Master 2 "Droit des collectivités territoriales" a dressé le bilan a mi-parcours de l'Agenda 21 de la ville.

le bilan mi-parcours 2016-2018

SUIVEZ LE PLAN D'ACTIONS DE L'AGENDA 21 DE LA COMMUNE

LE PLAN D'ACTIONS 2012 -2014

> télécharger Lien externe  - > feuilleter en ligne

 

 

CHARTE DE LA MONTAGNE BASQUE

Synthèse des ateliers thématiques :  Lien externe > feuilleter en ligne  -  > télécharger

Comptes rendus ateliers Agenda 21

Vous trouverez ci aprés les comptes rendus des différents ateliers et thèmes mis en place dans le cadre de l'Agenda 21.

Atelier Montagne            Atelier Déchets         Atelier  Gestion de l'Eau

Atelier Mobilité                Atelier Energie          Atelier Espaces Littoraux

L'Agenda 21 une aventure citoyenne

Projet territorial de développement durable, l’agenda 21 local est aujourd’hui reconnu comme l’outil fondamental de mise en oeuvre, à l’échelle des territoires locaux, des objectifs internationaux de développement durable définis à Rio en 1992, et est inscrit dans le projet de loi de programmation relatif à la mise en oeuvre du Grenelle de l’Environnement.

 Il s'agit d'une démarche volontaire, partenariale, ouverte aux habitants, se traduisant concrètement par une réorientation des choix de développement, des politiques et des actions portées par la municipalité d'Urrugne.

PENSER GLOBAL, AGIR LOCAL

L’Agenda 21, un programme politique

Le Sommet de la Terre de Rio consacre un rôle prépondérant aux autorités locales pour aborder avec efficacité les défis du 21e siècle : changements climatiques, perte de la biodiversité, atteintes à l’environnement et à la santé, déficit de représentativité des femmes, écarts de revenus entre les pays et au sein des territoires… Dans son chapitre 28, la déclaration de Rio incite les collectivités à élaborer des « Agenda 21 locaux », en y impliquant fortement les habitants, l’ensemble des acteurs locaux et les entreprises. La démarche, fondée sur un diagnostic concerté, va permettre de concevoir un projet stratégique, traduit par un plan d’actions périodiquement évalué et renforcé.

La France s’est engagée à plusieurs titres à mettre en oeuvre les principes du développement durable. Pour Urrugne, s’engager dans un projet de développement durable, c’est participer à ce mouvement et à ces engagements internationaux.

Une communauté de destin : reconnaître les défis, y répondre ensemble


Notre
Agenda 21 engage les acteurs d’Urrugne à se projeter dans l’avenir (pourquoi pas à l’échelle d’une génération ?), à identifier les défis et à définir les grandes orientations de progrès. La plupart des Agenda 21 font référence aux principes de responsabilité et de précaution. Il implique un engagement de la collectivité pour concevoir des modes de production et de consommation qui soient compatibles avec une vie authentiquement humaine sur terre et dont les effets ne soient pas destructeurs.

Chacun est directement concerné par les choix que fait sa collectivité. Nous nous sommes dotés d'espaces d’expression et d’écoute : les comités de quartier. Les habitants peuvent y témoigner de leurs attentes et de leurs besoins.

Il s’agit de mobiliser l’intelligence collective.

Si, dès sa mise en oeuvre, la démarche est participative, elle concourt à enrichir Urrugne d’espaces de travail collectif. Ils aident alors à partager les objectifs politiques locaux de développement durable.

Nos comités de quartier sont donc mis à contribution pour déterminer, d'ici le mois de février,  quelles thématiques devront être abordées dans notre projet.

Les dates des prochains conseils de quatier :

- dates publiées prochainement

Après réunion avec le comité consultatif , les élus définiront 3 ou 4 thèmes sur lesquels nous travaillerons plus particulièrement.

Les ateliers thématiques,  auxquels est invitée à participer toute la population, se réuniront pendant pendant quelques semaines afin d'établir des objectifs à atteindre après avoir fait un état des lieux (des études sont à notre disposition pour nous y aider).

Ensuite, les ateliers continueront leurs travaux afin de proposer un plan d'actions.

Comme à chaque étape, les élus prendront les décisions, en Conseil Municipal pour la plupart des actions.

Puis une évaluation annuelle sera mise en place pour assurer un suivi de ces actions.Les résultats de ces évaluations seront bien entendu communiqués afin de rendre compte des stratégies locales mises en œuvre. L’évaluation permet alors de valoriser les choix stratégiques pertinents ou de mettre en débat les choix à parfaire.

Le développement durable conduit à faire évoluer en profondeur les pratiques, les comportements, les modes de consommation et de production, les stratégies locales de développement et d’aménagement.

Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

La lutte contre les dérèglements climatiques est un enjeu majeur, face auquel chacun est responsable. Les collectivités territoriales jouent un rôle considérable dans l’effet d’entraînement et par les décisions qu’elles prennent au quotidien.

C'est donc notre devoir à Urrugne de nous y mettre.

Préservation de la biodiversité et protection des milieux et ressources

Sans la biodiversité, les milieux et ressources il n’y aurait pas de vie, pas d’activité. Il faut rapidement reconsidérer l’environnement pour que celui-ci ne soit plus un panier dans lequel les Hommes puisent en continu selon leurs besoins. Nos activités et modes de vie reposent sur un système de ponction des ressources et de rejets de déchets non viable.

Urrugne doit s'engager dans cette préservation.

Épanouissement de tous les êtres humains

« Les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont le droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature ». L’article 1 de la Déclaration de Rio (1992), comme la Charte de l’environnement adossée à la Constitution française, rappellent que cette finalité est indissociable du développement durable.

C'est dans cet esprit qu'Urrugne doit améliorer le cadre de vie de chacun.

Cohésion sociale et solidarité entre générations et entre territoires

Recréer et renforcer le lien entre êtres humains, entre sociétés et entre territoires afin de s’assurer que le partage des richesses ne se fait pas au détriment des plus démunis, ni à celui des générations futures, et ni à celui territoires voisins ou lointains, est essentiel en termes de développement durable.

La solidarité doit être présente dans tous les projets d'Urrugne.

Dynamiques de développement suivant des modes de production et de consommation responsable

Revoir nos modes de consommation et de production non viables au profit de modes moins polluants, moins prédateurs en termes de ressources et de milieux, de risques sur l’environnement, sur la santé des êtres vivants et les conditions de vie sur la Terre est un pré-requis.

Chacun a un rôle à jouer à Urrugne.

Nous sommes accompagnés dans notre démarche par le CPIE Littoral Basque :

Centre Permanent d‘Initiatives pour l‘Environnement

Pascal CLERC

 Site :  Lien externe www.cpie-littoral-basque.eu

Il était pour nous important que l'organisme qui nous épaule dans notre démarche combine les compétences de centre de ressources en développement durable, ainsi que de médiation et d'expertise du territoire. Le CPIE Littoral Basque répond parfaitement à cette demande. Nous considérons également que travailler avec une association locale est mettre en oeuvre une économie durable, dont le seul but n'est pas d'ordre lucratif mais également solidaire, dans un souci d'amélioration de la qualité de la vie sur le territoire.